NOUS SOUTENIR

Comment participer au projet...

POURQUOI NOUS AIDER? QUELS SONT NOS BESOINS?

LA REALITE FINANCIERE DE NOTRE SECTEUR: Pour permettre au plus grand nombre de personnes de bénéficier du lieu, des animations et de l’accompagnement en lien avec les chevaux et les poneys, l’asbl applique volontairement des tarifs qui ne couvrent pas la totalité de ses frais de fonctionnement.

L’enthousiasme des enfants, de leurs parents et les retours positifs des expériences vécues dans notre centre d’équithérapie et de loisirs, justifient la poursuite des activités à des prix raisonnables.

De plus, dans le cadre de notre mission, nous accueillons des personnes en situation de handicap ou de grande fragilité pour de l’équithérapie ou de l’intégration dans les activités de loisir et dans le bénévolat. Or, les personnes en situation de handicap ou de fragilité psycho-sociale et les institutions qui les accompagnent au quotidien ont généralement peu de moyens et ne peuvent dés lors pas couvrir financièrement le coût réel des séances d’équithérapie. Nous fonctionnons donc à perte.

Néanmoins, assister chaque jour à des petits miracles et voir briller dans les yeux de nos participants le bonheur du contact avec les animaux et les bienfait de l’immersion dans la nature est le plus grand souhait de toute l’équipe d’encadrement.

LE COÛT DE NOS PARTENAIRES DE TRAVAIL: nourrir et soigner nos animaux coûte cher! Nourriture de qualité, soins vétérinaires, dentaires, maréchal ferrant, ostéopathe, kinésiologue… Nous ne limitons pas nos dépenses pour eux tant ils sont précieux dans notre travail! Sans eux, l’asbl n’aurait pas de sens. C’est donc notre responsabilité de veiller constamment à leur bien-être physique, mental et émotionnel.

Ces deux postes, “nourrir et soigner”, représentent un dépense mensuelle moyenne par animal, de l’ordre de 120 €, soit un coût hebdomadaire moyen de 30 €. Cela demande également beaucoup de temps chaque jour, c’est pourquoi nous avons besoin de l’aide précieuse de nos bénévoles pour le nourrissage

De plus, bien que nous ne soyons pas un refuge, il est difficile de refuser d’accueillir des animaux qui ne peuvent plus être gardés par leur propriétaire. Ces animaux ont également droit aux mêmes attentions.

LE COÛT DU LIEU ET DES INFRASTRUCTURES: Aménager et entretenir 3 hectares en veillant à offrir à chaque espèce son espace et des conditions de vie sécurisées et adaptées à ses besoins: un énorme défi! 

Outre les aménagements de base et les réparations récurrentes, les infrastructures présentes sur le lieu prennent de l’âge. Des interventions sont nécessaires.

Parmi nos URGENCES:

Isolation du chalet: Nos poutres ayant été attaquées par un insecte mangeur de bois, nous avons dû retirer l’isolation vétuste afin de tout traiter. Afin d’aborder la période hivernale dans de bonnes conditions, nous devrons replacer de l’isolant. 

En tenant compte de l’isolation thermique, des panneaux de recouvrement et de la main d’œuvre, nous devons faire face à une dépense de 40 € par m² pour une surface de +/- 100 m².

En offrant un m² ou plus, vous nous permettez de mettre à disposition des enfants, des bénéficiaires et des bénévoles des installations disposant du confort nécessaire pour passer l’hiver.

Rénovation des toitures de la sellerie, de la graineterie, des abris et du poulailler: “Il pleut, il pleut bergère…” 

Des installations vieilles de plus de 20 ans, une météo difficile ces dernières années ont eu raison de nos toitures et aujourd’hui nous subissons des infiltrations un peu partout. Il est aujourd’hui grand temps d’intervenir! 

L’ensemble du chantier de remplacement des toitures a été estimé à 10 000€…

Révision et amélioration de l’installation électrique: Nous avons la chance d’avoir l’électricité pour alimenter les clôtures électriques et avoir un point de lumière et une bouilloire dans la graineterie mais aujourd’hui, le circuit doit être revu pour être plus conforme aux exigences actuelles et étendu afin d’améliorer nos conditions de travail (avoir de la lumière dans la sellerie, éclairage de la piste pour les courtes journées d’hiver…) 

L’estimation des travaux est de 2000€...

Pour toutes ces raisons et pour ainsi continuer à mener à bien notre mission dans de bonnes conditions, nous avons besoin de votre soutien!

„Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit: « Colibri! Tu n’es pas fou? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu? » « Je le sais », répond le colibri, « mais je fais ma part.“ —  Pierre Rabhi La part du colibri : l’espèce humaine face à son devenir

Vous trouvez ci-dessous les différentes options pour contribuer au projet.  Merci de tout coeur!